0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 23 septembre 2021
Méditation du 23 septembre 2021
© viechretienne.fr

| Webmaster 49319 mots

Méditation du 23 septembre 2021

2021 09 23 QUI EST CET HOMME (25TO4) (Luc 9, 7-9)

 

           

 

Le royaume d’Hérode le Grand, à sa mort, se trouva divisé en « tétrarchies », avec Archélaüs en Judée, Antipas en Galilée et Philippe en Trachonitide (nord), (selon Luc 3, 1-23). Il est probable que Jeanne, l’épouse de Chousa, l’intendant d’Hérode-Antipas, entretenait son mari de ce qui se passait dans le groupe des Apôtres et autour de Jésus ; et de l’intendant au maître de celui-ci, Antipas !

Le meurtre de Jean-Baptiste avait  été divulgué, puisque certains disaient que Jean le Baptiste était ressuscité d’entre les morts. On pensait que Jean-Baptiste était tellement saint que Dieu avait pu lui redonner vie, comme on pensait qu’Elie devait revenir… Mais Hérode-Antipas savait bien qu’il avait fait mettre à mort Jean-Baptiste. D’où sa question : il entend parler de Jésus et de tout ce qu’Il fait. « Et il cherchait à Le voir ». On sait par Luc, le seul à mentionner l’entrevue, qu’il rencontrera Jésus au moment de la Passion (Luc 23, 8-12), et se moquera de Jésus. Jésus ne lui dira aucune parole. Ce silence en dit long de la part de Jésus !

Saint Ambroise laisse entendre, dans ses Commentaires sur l’Evangile de Luc, qu’Hérode-Antipas n’avait pas le cœur assez pur pour « voir » Jésus.

« Le Seigneur n'est vu en ce monde que lorsqu'il le veut. Quoi d'étonnant ? À la résurrection même, il n'est donné de voir Dieu qu'à ceux qui ont le cœur pur : « Bienheureux les cœurs purs, car ce sont eux qui verront Dieu » (Mt 5,8). Que de bienheureux il avait énumérés déjà, et pourtant il ne leur avait pas promis cette possibilité de voir Dieu. Si donc ceux qui ont le cœur pur verront Dieu, assurément les autres ne le verront pas... ; celui qui n'a pas voulu voir Dieu ne peut voir Dieu.

            Car ce n'est pas dans un lieu que l'on voit Dieu, mais par un cœur pur. Ce ne sont pas les yeux du corps qui cherchent Dieu ; il n'est pas embrassé par le regard, ni atteint par le toucher, ni entendu en conversation, ni reconnu à sa démarche. On le croit absent et on le voit ; il est présent et on ne le voit pas. D'ailleurs, les apôtres eux-mêmes ne voyaient pas tous le Christ ; c'est pourquoi il leur a dit : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas encore ? » (Jn 14,9) »

 

 

 

Répondre à () :


Captcha