0
Formations, réflexions et pèlerinages
Prochaine rencontre du groupe de lecteurs de Maria Valtorta
Prochaine rencontre du groupe de lecteurs de Maria Valtorta
© a

| cplucon

Prochaine rencontre du groupe de lecteurs de Maria Valtorta

Le samedi 18 juillet 2020 à 9h45

 (après la messe de 9h00), au presbytère de Luçon.

 

Thèmes :

Marie de Magdala

(Marie Madeleine)

Fêté le 22 Juillet

 

Écoutez : 

 

 

 

Ode à Marie Madeleine.mp3 © a

 

Benoît XVI nous rappelle l'histoire de Marie de Magdala

Lors de l'Angélus de ce jour le pape Benoît XVI a fait référence à Sainte Marie Madeleine, sœur de Marthe et de Lazare.

Nous avons célébré hier, exposait Benoît XVI, la mémoire liturgique de sainte Marie Madeleine, disciple du Seigneur, qui dans les Évangiles occupe une place de premier ordre. Saint Luc la compte parmi les femmes qui avaient suivi Jésus :" Les douze étaient avec lui et quelques femmes qui avaient été guéries d'esprits malins et de maladies : Marie, dite de Magdala, de laquelle étaient sortis sept démons " (Lc 8,2). Madeleine sera présente sous la Croix, au côté de la Mère de Jésus et d'autres femmes. C'est elle qui découvrira, le matin du premier jour après le samedi, le tombeau vide, près duquel elle restera à pleurer : " Cependant Marie se tenait dehors près du sépulcre, et pleurait. Comme elle pleurait, elle se baissa pour regarder dans le sépulcre" (Cf. Jean 20, 11). L'histoire de Marie de Magdala, concluait le pape Benoît XVI, rappelle à tous une vérité fondamentale : un disciple du Christ est celui qui, dans l'expérience de la faiblesse humaine, a eu l'humilité de lui demander une aide, a été soigné par Lui, et l'a suivi de près, en se convertissant et devenant témoin de la puissance de son amour miséricordieux, qui est plus fort que le péché et la mort.

magdalen-egg-1.jpg
magdalen-egg-1.jpg © a
magdalen-egg-1.jpg
SAINTE MARIE-MADELEINE.jpg
SAINTE MARIE-MADELEINE.jpg © a
SAINTE MARIE-MADELEINE.jpg

SAINTE MARIE-MADELEINE, Pénitente. (Ier siècle)

Marie Madeleine, sœur de Marthe et de Lazare, était d'une famille distinguée de Béthanie. Après la mort de ses parents, Marie avait reçu en héritage le château de Magdala, en Galilée, d'où lui vint le surnom de Madeleine, et elle y vivait dans le luxe et les plaisirs au point qu'elle devint le scandale de toute la Galilée, et qu'on ne la connut bientôt que sous le nom de la Pécheresse. En punition de ses débordements, elle fut possédée du démon jusqu'au jour où le Sauveur, lui remettant ses péchés, la délivra de la domination de Satan.

Dieu avait fait naître en ce cœur coupable le désir de voir Jésus ; ce désir devait être son salut, car le Sauveur voulait donner en Madeleine un exemple frappant de Sa miséricorde infinie en même temps que de la plus parfaite pénitence. C'est elle qui, ayant un jour suivi le Seigneur chez Simon le Pharisien, versa sur les pieds de Jésus un vase de parfum précieux, les arrosa de ses larmes et les essuya avec ses cheveux, et qui entendit ensuite cette parole : "Beaucoup de péchés lui sont pardonnés, parce qu'elle a beaucoup aimé."

Nous la rencontrons, depuis lors, très souvent dans l'Évangile ; elle contemple Jésus et L'écoute, dans la maison de Béthanie, pendant que sa sœur Marthe s'occupe seule du service de la maison : "Marie, dit le Sauveur, a choisi la meilleure part." Une autre fois, dans les derniers jours de sa vie, Jésus voit Madeleine répandre un parfum délicieux sur cette tête divine qui bientôt sera couronnée d'épines. Elle accompagne le Sauveur au sommet du Calvaire, assiste à Sa mort et à Sa sépulture, et bientôt reçoit l'une des premières visites du Christ ressuscité : "Marie !" S'écrie le Sauveur. Et Marie, reconnaissant Jésus, Lui répond dans une effusion d'amour : "O mon Maître !"

Peu après, les Juifs endurcis, fatigués de ses exhortations et de celles de Marthe et de Lazare, les exposèrent sur la mer par une tempête, dans une pauvre barque sans rames ni voiles. La nacelle voguait à la garde de Dieu, et vint aborder, après quelques jours, au rivage de Marseille. Les pieux disciples du Christ firent là de nombreuses conquêtes.

Quant à Madeleine, elle s'enfonça dans les montagnes sauvages et solitaires et fut transportée par les anges dans une grotte appelée depuis la Sainte-Baume, où elle mena une vie plus angélique qu'humaine, favorisée des grâces les plus merveilleuses, ne vivant que de la Sainte Communion, soupirant et versant des larmes de pénitence et d'amour. Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.

 

 

Qui est Maria VALTORTA ? Pourquoi un groupe de lecteurs ?

Maria VALTORTA (1897-1961), est une mystique catholique italienne. 
A 37 ans, elle est clouée au lit et y demeure 27 ans, jusqu’à sa mort.

Elle reçoit notamment des visions sur la vie de Jésus, imprimées en 10 volumes sous le titre

« L’Evangile tel qu’il m’a été révélé »

Pourquoi cette œuvre ? 

Voici ce que Jésus a confié à Maria VALTORTA : 

« Sais-tu, ce que je fais, en te dévoilant l’Evangile ? C’est une tentative plus forte pour amener les hommes vers moi…  J’ai recours à la vision de mon Evangile et je l’explique pour la rendre plus claire et plus attrayante….  À toi, je donne le réconfort de la vision. À tous, je donne le moyen de désirer me connaître… Tournons-nous vers les brebis qui cherchent à connaître le Pasteur. Le Pasteur, c’est moi et tu es la houlette qui les conduit à moi. » (Ed. 1985, vol. 2 page 21) (Ed. 2017, vol. 1 page 309).

Pourquoi un groupe de lecteurs ?

Grâce à cette œuvre puissante, nous approfondissons notre foi et devenons familiers de Jésus en entrant dans une relation intime et vivante avec lui. 

Retrouvons-nous pour découvrir ensemble ce trésor. Partager cette œuvre en groupe est une source d’enrichissement spirituel mutuel. 

A qui cela s’adresse-t-il ?

A tous, que nous soyons déjà lecteurs ou non. 

Comment se déroule une rencontre ?

Après un petit temps de prière, nous lisons un passage dans les évangiles, puis celui qui correspond dans l’œuvre de Maria VALTORTA et nous échangeons. 

Renseignements tel : 02-51-27-06-14

Témoignages de lecteurs :

Répondre à () :


Captcha