0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 3 janvier 2019

| cplucon

Méditation du 3 janvier 2019

(Jean 1, 29-34)

            Le témoignage de Jean (qui ne connaissait pas Jésus) comporte deux aspects : « l’Agneau de Dieu » et le « Fils de Dieu ». La première expression évoque la victime de la Croix, non plus les animaux offerts en sacrifice au Temple, mais l’offrande de Jésus par Lui-même. La deuxième fait état de la reconnaissance de Jésus comme Fils de Dieu.

            Jean-Baptiste reconnaît en Jésus Celui qui «enlève le péché du monde ». Il faudra attendre la Lettre aux Hébreux pour expliquer que le sacrifice des victimes au Temple ne pouvait effacer les péchés des hommes, mais que Jésus, par son sacrifice unique sur la Croix, a réalisé  une totale et définitive Rédemption (He 10).

            Jean-Baptiste a donc eu une révélation particulière, selon les versets 32-33, au moment du Baptême de Jésus. Il comprend alors mieux sa mission de Précurseur : sa prédication, le baptême qu’il administre, tout prépare « les chemins du Seigneur ». Jean restera la Voix et Jésus la Parole. Loin de se prendre pour le Messie, il sera heureux de Lui ouvrir la voie.

            Nul n’a parlé de Jésus Fils de Dieu avant la Résurrection, sauf Jean-Baptiste. Au moment de Le baptiser, Jean découvre Qui Il est : « car avant moi il était ». Jean a donc la révélation du Verbe antérieur à toute créature et devenu homme. Le baptême va Le révéler au monde, Le « manifester à Israël » Apparemment nul ne pourra s’y méprendre, mais « Il est venu chez lui, et les siens ne l’ont pas reçu. » (Jean 1, 11)

            Jean-Baptiste nous dit que Jésus « baptise dans l’Esprit Saint ». Or, d’après Jean 7, 39, « En disant cela, il parlait de l’Esprit Saint qu’allaient recevoir ceux qui croiraient en lui. En effet, il ne pouvait y avoir l’Esprit, puisque Jésus n’avait pas encore été glorifié. » Jean prête à Jean-Baptiste les « découvertes spirituelles » opérées après la Résurrection et la Pentecôte.

            Jean-Baptiste avait entendu sa mère raconter la Visitation et la grâce qui s’était manifestée alors : Jésus avait sanctifié Jean-Baptiste, et l’avait préparé à sa mission. Jean-Baptiste a annoncé un Messie Agneau de Dieu et Fils de Dieu, dût- il rester incompris, comme tant de prophètes avant lui. Il mettra sa gloire à être la Voix, la lampe et l’ami de l’Epoux, alors que Jésus sera la Parole, la Lumière et l’Epoux.

Répondre à () :


Captcha