0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 15 septembre 2019 © viechretienne.fr

| cplucon

Méditation du 15 septembre 2019

(Luc 15, 1- 32)

            Histoire de famille, la parabole du « père du fils perdu et du fils fidèle » domine tout l’Evangile. C’est sans doute le récit chrétien le plus connu et celui qui approche de plus près l’idée que beaucoup se font de Dieu « riche en miséricorde » (Ep 2, 4).

            Les deux paraboles sur la brebis et la drachme perdue préparent l’esprit à se réjouir avec le berger qui a retrouvé sa brebis égarée ou la femme qui a perdu une drachme et qui l’a récupérée en faisant le ménage. Les deux tiennent à associer le voisinage à cette joie.

            Tout conduit au Père dans cette parabole ; c’est lui le personnage central, parce qu’il aime ses deux fils dont les réactions sont très différentes. Les fils ont des torts, l’un prodigue, l’autre jaloux. Quels que soient ces torts, le père continue d’être « père » ; après la faute de l’un et le dédain de l’autre, lui, le père, parce qu’il est « père », veut « réintégrer » ses deux fils dans l’amour de la famille, parce qu’il est persuadé qu’on ne peut être heureux que là. Ce père, c’est un « cœur ».

            L’image ne peut guère échapper à tous les fils prodigues ou jaloux que nous sommes. Même si nous sommes loin du Père dont nous nous sommes écartés, Son Amour nous poursuit, et tôt ou tard nous nous remettons en cause, au point de penser que c’est auprès de Lui que nous serons mieux que là où notre faiblesse nous a entraînés. Puisse alors la nostalgie de son amour nous faire crier : « Oui, je me lèverai, et j’irai vers mon Père ».

            C’est aussi toute l’humanité qui crie son désarroi quand elle s’éloigne de Dieu, car l’homme ne peut pas se laisser de Lui. Les Pères de l’Eglise ont vu dans le fils prodigue les peuples païens qui « revenaient » dans le giron du Père, et dans le fils aîné le peuple juif qui se sentait délaissé et comme « jaloux »… Il ne faut pas durcir les « catégories », car c’est tout homme qui s’écarte de Dieu quand il commet le péché. Il est bon de regarder l’amour miséricordieux du Père qui veut rassembler dans son amour tous les hommes qui sont en Jésus sa famille.

            Ainsi le regard qui a donné le nom à cette parabole « l’enfant prodigue » ne semble pas souligner l’essentiel, qui consiste bien évidemment dans l’amour inconditionnel du Père pour ses enfants. Lui reste Père, même si les enfants n’ont pas encore compris.


Brebis drachme et enfant prodigue

(Luc 15, 1-32)

                « Est-ce nous, en effet, qui avons cherché Jésus Christ les premiers ? N'est-ce pas lui au contraire qui nous a cherchés le premier ? Est-ce nous, pauvres malades, qui sommes venus au-devant du médecin ? N'est-ce pas plutôt le médecin qui est venu trouver les malades ? Est-ce que la brebis ne s'était pas égarée avant que le pasteur, laissant les quatre-vingt-dix-neuf autres, se soit mis à sa recherche, l'ait trouvée et rapportée plein de joie sur ses épaules ? (Lc 15,4).

            La pièce d’argent n’était-elle pas perdue avant que la femme allume une lampe et la cherche dans toute sa maison jusqu'à ce qu'elle l'ait trouvée ? (Lc 15,8)… Notre pasteur a retrouvé sa brebis, mais il a commencé par la chercher ; comme cette femme, il a retrouvé sa pièce d’argent, mais seulement après l'avoir cherchée.

            Nous avons donc été cherchés, et c'est seulement après avoir été trouvés que nous pouvons parler ; loin de nous donc tout sentiment d'orgueil. Nous étions perdus sans retour, si Dieu ne nous avait pas cherchés pour nous retrouver. »

            « Voici que le Père s'avance à ta rencontre ; il inclinera sa tête sur ton épaule, il te donnera un baiser, gage d'amour et de tendresse ; il te fera remettre un vêtement, un anneau et des chaussures. Tu crains encore une réprimande : il te rend ta dignité ; tu crains un châtiment : il te donne un baiser ; tu as peur d'un mot de reproche : il prépare un festin à ton intention. »

            (Saint Ambroise)

Répondre à () :


Captcha
advertisment-image

Inscription à la newsletter Newsletter de la paroisse Notre Dame de la plaine - Luçon


Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription