0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 13 août 2019 © viechretienne.fr

| cplucon

Méditation du 13 août 2019

(Matthieu 18, 1-5.10.12-14)

            « Devenir comme les enfants » est la condition (« vous n’entrerez pas ») pour entrer dans le Royaume. On peut donc « se faire petit » pour devenir ‘le plus grand’. Avec le verset 5, nous avons une annonce du verset40, ch 25, ce que l’on fait pour en enfant, pour le plus petit des frères, c’est à Jésus qu’on le fait. Si notre mémoire privilégie l’enfance et se la rappelle spontanément, c’est que cette période de la vie a été « fondatrice ». Pour Jésus, il importe donc de retrouver la confiance de l’enfant à l’égard de ses parents et de vivre dans la même relation avec Dieu toute sa vie.

            Le verset 10 nous assure de la présence de l’ange gardien : « leurs anges », donc chaque enfant en a un. Affecté à la garde de l’enfant, il voit en même temps  « la face de Dieu ». Messagers de Dieu auprès de nous, ils nous guident en nous transmettant la volonté de Dieu sur nous. Tel est l’enseignement de Saint Grégoire : « Les anges ne cessent jamais de voir la face du Père, même quand ils sont envoyés vers nous; ils descendent jusqu'à nous pour nous protéger de leur présence toute spirituelle, et cependant ils demeurent par la contemplation intérieure dans le lieu qu'ils viennent de quitter, car ils conservent, en venant à nous, le don de la vision divine, et ne sont point privés, par conséquent, des joies de la contemplation intérieure. »

            Les versets 12-14, il faut bien le dire, passent à un tout autre sujet : l’attitude de Dieu devant la « brebis égarée ». Le thème du Bon Pasteur sera repris dans l’Evangile de Jean sous un autre aspect, ch. 10. Ici, le souci du pasteur est monté à travers la recherche de la seule brebis égarée ; il faut que tous parviennent au salut en retrouvant le troupeau où l’on est heureux, comme en famille. Si un seul membre s’éloigne ou souffre, toute la famille est malheureuse. Le verset 14 de notre texte sera repris par Jésus dans le Discours sur le Pain de vie ; « Telle est la volonté de Celui qui m’a envoyé : que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour. » (Jean 6, 39). Jésus a incarné Dieu que les prophètes montraient « Pasteur de son peuple ».

Répondre à () :


Captcha
advertisment-image

Inscription à la newsletter Newsletter de la paroisse Notre Dame de la plaine - Luçon


Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription