Paroisse Notre-Dame-de-la-Plaine - Luçon
0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 10 août 2019

| cplucon

Méditation du 10 août 2019

(Jean 12, 24-26)

            Les circonstances du martyre de Saint Laurent et la relation écrite qui en fut faite l’ont rendu plus célèbre même que le Pape Sixte II au service de qui il était. Et le choix de l’Evangile souligne à quel point il se voulait « serviteur ». Nul doute que la spontanéité de son service et son regard de foi (« la richesse de l’Eglise, c’est le service des pauvres ») ont suscité de nombreuses vocations de serviteurs, de « diacres », dans l’Eglise. Son exemple est devenu « historique » dans l’histoire de l’Eglise. Sa mort a fait qu’il n’est pas resté seul, mais son exemple a entraîné, a porté beaucoup de fruit.

            Laurent aimait passionnément son service ; il y tenait plus qu’à sa vie. Il a donné par là un exemple de foi et d’amour des autres. Il a su traduire en dévouement au service des pauvres la parole de Jésus : « Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. » (Mt 25, 40). Le verset 25 généralise ce qui paraît exemplaire dans la vie et le martyre de Laurent : le verset s’adresse donc à « tout disciple » de Jésus : perdre sa vie aux yeux des hommes, la sacrifier pour sa foi en un idéal à l’exemple du Christ, c’est la garder « pour la vie éternelle ».

            Jésus confirme qu’Il est « Serviteur » : Il a donné le plus bel exemple de service, que l’évangéliste Jean évoque un peu plus loin dans son Evangile, 15, 13 : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. » Il accordera au « serviteur » la même situation qu’à Lui-même. Nous serons avec Lui si nous acceptons de servir nos frères.

            « Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera ». Pourrait-il y avoir plus grand « honneur » que l’accès à la vie éternelle ? Ainsi Jésus présente le « destin » de ceux qui veulent Le servir en servant leurs frères. L’histoire de l’Eglise est jalonnée de saints, dont certains ont été martyrs, qui ont répondu à cet appel du service de leurs frères. C’est une « immense nuée de témoins » (He 12, 1) qui nous entoure, qu’ils soient déjà « dans la gloire » ou militants sur la terre. Devant eux, tout disciple doit se demander ce qu’il attend pour servir ses frères comme Jésus le lui demande.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter