Logo Paroisse Notre Dame de la Plaine - Luçon

Méditation du 9 février 2019
Bible meditations © viechretienne.fr

Méditation du 9 février 2019

(Marc 6, 30-34)

            Notre curiosité nous pousse à désirer savoir ce que les Apôtres ont retenu de cette mission : Marc l’a déjà dit : « Ils partirent, et proclamèrent qu’il fallait se convertir. Ils expulsaient beaucoup de démons, faisaient des onctions d’huile à de nombreux malades, et les guérissaient. » (6, 12-13), et le résume ici : « Les Apôtres se réunirent auprès de Jésus, et lui annoncèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné ».  Luc (9, 6) nous précise : « Ils partirent et ils allaient de village en village, annonçant la Bonne Nouvelle et faisant partout des guérisons. » Nous n’en saurons jamais le détail, à moins de faire parler les silences de l’Evangile.

            Quelle réponse leur donne Jésus ? -  « Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu ». Le premier, avant bien d’autres sages, Jésus demande « une révision de vie », une réflexion sur ce qu’on a fait, pour un bilan qui permettra d’éliminer les maladresses ou les erreurs, et de renouveler, en l’approfondissant encore, ce qui s’est montré utile. Au fond, c’est une retraite avec Jésus, une mise au point sur l’Essentiel.

            Jésus se laisse alors « emmener là-bas », sans empêcher la foule de courir là où Il va. Il ne fuit pas la foule qui Le cherche. Il exerce donc un véritable attrait sur ceux qui avouent ainsi que les hommes ne peuvent pas se passer de Dieu. Cette « compassion » rejoint celle du père du prodigue (Luc 15, 11-32) ou celle que Jésus éprouve devant le cortège funèbre qui conduit le fils de la veuve de Naïm (Luc 7, 11-17) : Marc emploie le même mot pour traduire l’émotion profonde  qui étreint Jésus dans ces diverses circonstances.

            « Des brebis sans berger » : l’image, fréquente dans l’Ancien Testament, rappelle que Dieu, Lui, n’abandonne pas son troupeau, même si les responsables religieux, auxquels Il l’a confié, ne sont pas à la hauteur de leur tâche. « Alors, il se mit à les enseigner longuement. »

            Devant « l’ignorance religieuse », fréquente de nos jours, il est essentiel que tout chrétien proclame sa foi par sa parole et par sa sainteté. La sincérité de l’apôtre et son zèle porteront du fruit s’il tient à rester uni à Jésus, s’il œuvre humblement pour Lui.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.