Logo Paroisse Notre Dame de la Plaine - Luçon

Méditation du 5 juin 2019
Bible meditations © viechretienne.fr

Méditation du 5 juin 2019

(Jean 17, 11b-19)

            « Père saint, garde-les unis dans ton nom ! » Jésus prévoyait les tensions, voire les désunions qui n’ont pas manqué après son départ. (C’est au moment où elles sont devenues graves que l’Evangile de Jean est écrit). Unis pour reconnaître un seul Dieu et Jésus.

            « Sanctifie-les dans la vérité … pour eux je me sanctifie moi-même ». « Jésus s’inscrit dans cette sainteté. Il est saint, de la même façon que Dieu est saint, et cette sainteté se transmet à ses disciples, appelés à vivre cette situation de mise à part. «  Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage, vous êtes concitoyens des saints, vous êtes membres de la famille de Dieu » (Ep 2, 19). Cette sainteté, loin d’éloigner l’homme du monde, est la motivation qui justifie l’envoi missionnaire dans le monde. Jésus le saint est venu dans le monde pour le sauver. Et tout dans sa vie montre qu’il s’est approché des hommes, avec une prédilection pour les pauvres et les pécheurs. L’Eglise a vocation, à cause de cette sainteté, à poursuivre cette mission. Cela exige de sa part d’être transformée par la Parole du Christ, de rester en communion avec le Père et d’avoir un mode de vie cohérent avec la révélation ». (Alain Marchadour. « Venez et vous verrez » Bayard.2011).

            Le monde ne peut pas comprendre ce message de Jésus ni même ceux qui ont choisi, en suivant Jésus, de vivre en conformité avec la sainteté qu’il prône. Or Jésus a pris ses disciples « dans le monde », les a formés à l’école de sa sainteté, à l’opposé de la mentalité du monde.

            En disant : « Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais », Jésus sait les risques de « contamination ». Il prie donc pour que les disciples restent saints, selon ce qu’ils ont reçu du Père et de Lui, tant le risque de l’esprit du monde est grand en les envoyant y travailler. Au lieu de rester fidèles à sa Parole qui les sanctifie, ils peuvent se laisser prendre au jeu du monde.

            « Sanctifiés dans la vérité » : Jésus est « vrai », « témoin fidèle ». Lui seul peut donner la sainteté, et cette expression souligne la nécessité du témoignage des disciples. Pour qu’ils soient des « témoins » crédibles, il importe qu’ils soient « vrais » en sainteté dans tout ce qu’ils sont.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.