Logo Paroisse Notre Dame de la Plaine - Luçon

Méditation du 20 mars 2019
Bible meditations © viechretienne.fr

Méditation du 20 mars 2019

(Matthieu 20, 17-28)

            Trois parties dans cette péricope : l’annonce de la Passion et de la résurrection ; la requête de la mère des fils de Zébédée ; le Fils de l’Homme modèle du service.

            Le contraste est frappant entre la première et la deuxième partie : alors que Jésus annonce en détail les étapes de sa Passion, l’ambition d’une mère vient montrer qu’elle participe à l’opinion courante, selon laquelle Jésus va rétablir la royauté en Israël, et qu’il aura besoin d’un premier et d’un second ministre. Et l’indignation des dix autres cache difficilement une jalousie. L’enseignement de Jésus, dans la troisième partie, ne vient pas seulement clore le débat, mais donner à tous une leçon spirituelle et morale inespérée.

            C’est à la lumière de la Passion et de la Résurrection que les disciples comprendront l’exemple de Jésus. Alors, plus d’ambitions ! Mais le désir de L’imiter dans le service – le salut ! – de leurs frères les habitera. De même que la manifestation immédiate et glorieuse de leur Maître sera reportée au second Avènement, ainsi ils vont découvrir que l’existence humaine est « le temps du service » Demain, la gloire promise ne manquera pas à ceux qui siégeront avec Lui « sur douze trônes pour juger les douze tribus d’Israël. » (Matthieu 19, 28).       

            L’ambition est vite périmée pour celui qui se met au service de Dieu et de ses frères : l’histoire de Jacques le montre, avec son martyre évoqué par les Actes des Apôtres (12, 2), alors que Jean vieillira dans le service des communautés, en ne cessant d’exhorter à la charité (trois Lettres du Nouveau Testament) et à l’espérance au-delà des persécutions (Apocalypse).

            Les propos de Jésus seront illustrés au cours de la Cène, où le lavement des pieds des disciples sera suivi d’un commentaire « mystagogique » : « C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous. » (Jean 13, 15). Mais cet éloge du service va se diversifier dans ses formes des « tables », de la prédication, de la prière ; les apôtres feront participer au service de la Communauté-Eglise des disciples qui acceptent de prendre des responsabilités. C’est l’institution des (futurs) diacres, et, pour Paul, l’établissement d’une hiérarchie là où s’implante la Bonne Nouvelle.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.