Logo Paroisse Notre Dame de la Plaine - Luçon

Méditation du 18 juin 2019
Bible meditations © viechretienne.fr

Méditation du 18 juin 2019

(Matthieu 5, 43-48)

            «  Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent » ! Voilà ce que le monde souvent ne peut comprendre ou même ne veut pas admettre. Celui qui le fait devient et est « fils de Dieu », car il Lui ressemble. Lui qui est Amour et Miséricorde ne pouvait pas attendre autre chose de nous, si nous acceptons son désir, son dessein créateur : « Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance ». Dieu est Amour : Il ne peut haïr même ceux qui s’opposent à Lui. Il veut les conduire à cette ressemblance. Ils sont tous l’objet de sa bienveillance : il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.

            Une comparaison – ironique – suit cet enseignement : la comparaison avec « les publicains » et les « païens ». Les pécheurs et les païens peuvent respecter leurs semblables et être « socialement honnêtes ». La ressemblance avec Dieu dans sa perfection dépasse nos forces, à nous pécheurs, héritiers d’Adam, mais Jésus est venu nous apporter Dieu et toute sa grâce, selon Jean 1, 17 : «Tous nous avons eu part à sa plénitude, nous avons reçu grâce après grâce ; car la Loi fut donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ. »

            « Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait ». Dans son commentaire de la première Lettre de saint Jean, saint Augustin indiquait « comment être parfaits ».

                « À ce signe nous reconnaissons que nous sommes en Dieu : si en lui nous sommes parfaits. » Jean veut dire ici : parfaits dans l'amour (1Jn 4,17). Quelle est la perfection de l'amour ? D'aimer nos ennemis et de les aimer à ce point qu'ils deviennent nos frères. Notre amour, en effet, ne doit pas être selon la chair. Aime donc tes ennemis en souhaitant qu'ils deviennent tes frères ; aime tes ennemis de sorte qu'ils soient appelés à entrer en communion avec toi.

            Ainsi aima en effet celui qui, pendu sur la croix, disait : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font » (Lc 23,34). Il voulait les arracher à la mort éternelle par une prière toute pleine de miséricorde et une puissance très forte (…) C'est à cette perfection de l'amour des ennemis que le Seigneur nous invite lorsqu'il dit : « Soyez donc parfaits comme votre Père céleste est parfait. »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.