Logo Paroisse Notre Dame de la Plaine - Luçon

Méditation du 17 juin 2019
Bible meditations © viechretienne.fr

Méditation du 17 juin 2019

(Matthieu 5, 38-42) 

            Ce rappel de la loi du talion peut paraître dur ; mais le Lévitique donne des dosages des peines à infliger aux coupables déjà moins violents. On est passé de la « barbarie », par étapes, à un peuple civilisé. Ce que demande Jésus ne s’adresse pas tant à la gravité de la peine qu’à la conscience de ce que tous les hommes sont égaux et même frères. En ce sens, Jésus change le regard du cœur. 

            De plus, nous sommes « surpris » de voir ce parallèle : « Vous avez appris qu’il a été dit… » et : « Eh bien ! Moi, je vous dis… », comme si Jésus s’opposait à la Loi de Moïse alors qu’Il a dit (5, 17) : «  Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. »

            Regardons de près ces paroles ; loin de s’opposer, elles veulent conduire le disciple à une intériorisation de sa conduite. Non seulement « plus de vengeance ! », mais, « toi, rends le bien pour le mal ! » Supporte l’humiliation d’une gifle ! Autrement dit : « Fais comprendre à celui qui te veut ou te fait du mal que tu es disciple de Jésus qui a pardonné et qui est passé « en faisant le bien ». L’apparente opposition n’est qu’entre un « mal » et un « mieux », ou même un « parfait ».

            Commentant ces versets, les Pères du Concile Vatican II ont adressé aux jeunes du monde entier le message suivant :

                « C'est au nom du Dieu juste et bon et de son Fils Jésus que nous vous exhortons, jeunes gens et jeunes filles du monde entier, à élargir vos cœurs aux dimensions du monde, à entendre l'appel de vos frères et à mettre hardiment à leur service vos jeunes énergies. Luttez contre tout égoïsme. Refusez de laisser libre cours aux instincts de violence et de haine qui engendrent les guerres et leur cortège de misères. Soyez généreux, purs, respectueux, sincères. Et construisez dans l'enthousiasme un monde meilleur que celui de vos aînés !

            L'Église vous regarde avec confiance et avec amour (…) Regardez-la et vous retrouverez en elle le visage du Christ, le vrai héros, humble et sage, le prophète de la vérité et de l'amour, le compagnon et l'ami des jeunes. C'est bien au nom du Christ que nous vous saluons, que nous vous exhortons et vous bénissons. »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.