Logo Paroisse Notre Dame de la Plaine - Luçon

Méditation du 14 juin 2019
Bible meditations © viechretienne.fr

Méditation du 14 juin 2019

(Matthieu 5, 27-32)

            Le mal est donc dans le cœur  avant qu’un acte quelconque soit posé. Dieu voit le cœur qui se laisse gagner par le mal. Ici donc, comme en bien d’autres cas, la prière : « Ne nous laisse pas entrer en tentation » se justifie pleinement.

            C’est par les sens que la tentation entre en l’homme, mais il n’a pas le droit de se mutiler, comme le laisse entendre le texte, si du moins on en fait une « lecture au premier degré », (comme on dit). La leçon évidente est la maîtrise de soi. Elle commence par le cœur, siège des sentiments ; or ce cœur ne voit pas toujours comme Dieu voudrait.

            Matthieu, dans ce commentaire de la Loi, fait apparaître l’intériorisation apportée par Jésus ; dans les relations entre l’homme et la femme, « l’endurcissement du cœur » dont parle Marc (10, 11-12) explique le divorce, sans le justifier, bien sûr ! Matthieu s’adresse surtout aux hommes, responsables à cette époque des ruptures conjugales, car la femme n’avait guère la possibilité d’initiatives en ce domaine.

            Parmi les ouvrages qui ont marqué notre « histoire spirituelle », l’Imitation de Jésus-Christ, au 15° siècle, commentant les Béatitudes et tout le « discours sur le Montagne » de Jésus, montrait la nécessité d’un cœur pur  pour voir la Création comme Dieu la voit.

            L'homme s'élève au-dessus de la terre sur deux ailes : la simplicité et la pureté.     
      La simplicité doit être dans l'intention, et la pureté dans l'affection.
      La simplicité cherche Dieu ; la pureté le trouve et le goûte.
      Nulle bonne œuvre ne te sera difficile, si tu es libre au dedans de toute affection déréglée.
      Si tu ne veux que ce que Dieu veut, et ce qui est utile au prochain, tu jouiras de la liberté                  intérieure.
      Si ton cœur était droit, alors toute créature te serait un miroir de vie et un livre rempli de                  saintes instructions.
      Il n'est point de créature si petite et si vile qui ne présente quelque image de la bonté de                    Dieu.
      Si tu avais en toi assez d'innocence et de pureté, tu verrais tout sans obstacle. Un cœur pur               pénètre le ciel et l'enfer.
      Chacun juge des choses du dehors selon ce qu'il est au dedans de lui-même.
      S'il est quelque joie dans le monde, le cœur pur la possède. »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.