Logo Paroisse Notre Dame de la Plaine - Luçon

Méditation du 12 avril 2019
Bible meditations © viechretienne.fr

Méditation du 12 avril 2019

(Jean 10, 31-42)

            Les œuvres bonnes que Jésus pourrait énumérer sont multiples. Dans une rédaction postérieure aux Evangiles, l’Eglise placera sur les lèvres de Jésus une liste des bienfaits dus à Jésus ; (On lui a donné le nom « d’impropères », le Vendredi Saint). Jésus est « passé en faisant le bien », selon le mot de Saint Pierre, dans les Actes des Apôtres 10, 38, et nul ne saurait établir une liste complète des biens que nous Lui devons.

            « Blasphème » : « Tu n’es qu’un homme, et tu te fais Dieu. » Voilà le point essentiel sur lequel Jésus ne peut pas transiger : Il vient du Père et partage sa nature divine. Nul ne peut juger les interlocuteurs de Jésus, car ce que nous savons de la divinité de Jésus et sur la nature divine du Père, du Fils et de l’Esprit Saint ne pouvait être compris dans le monothéisme du judaïsme. Cependant, Jésus dit la vérité sur Lui-même.

            Sachant que ses paroles ne sont pas admises, Jésus renvoie « aux œuvres » : Jésus a guéri des âmes en pardonnant les péchés, des personnes affligées de maux divers, multiplié les pains et calmé la tempête sans oublier « l’œuvre de Dieu » qui consiste à susciter ou approfondir la foi…On ne peut parler des bienfaits spirituels, invisibles… Tout contribue à accréditer Jésus : « Ainsi vous reconnaîtrez, et de plus en plus, que le Père est en moi, et moi dans le Père ». (Ce « de plus en plus » semble souligner que la connaissance du mystère trinitaire a été progressive).

            « Il échappa à leurs mains ». L’Heure approche, mais elle n’est pas encore là. Jésus semble vouloir prendre du recul en s’éloignant de Jérusalem. Ce qu’on vient d’y vivre annonce la Passion  et le climat de haine qui s’y manifestera. En attendant, le climat dans les lieux où Jean-Baptiste a prêché semble beaucoup plus serein ; Jean- Baptiste avait préparé les esprits à accueillir Jésus. La région du Jourdain est donc opposée par l’évangéliste à celle de la capitale.

            Devant une telle atmosphère, nous sommes conduits, nous aussi, aujourd’hui, à dire Qui est Jésus pour nous et nos contemporains. « Et je ne  donnerais pas ma volonté à celui qui a prévenu de tant de bienfaits un être aussi petit que moi, à celui qui, en se donnant tout entier, m'a racheté tout entier ? », disait Saint Bernard.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.