Logo Paroisse Notre Dame de la Plaine - Luçon

Méditation du 11 décembre 2017
Bible meditations © viechretienne.fr

Méditation du 11 décembre 2017

(Luc 5, 17-26)

17 Un jour que Jésus enseignait, il y avait dans l’assistance des pharisiens et des docteurs de la Loi, venus de tous les villages de Galilée et de Judée, ainsi que de Jérusalem ; et la puissance du Seigneur était à l’œuvre pour lui faire opérer des guérisons.18 Arrivent des gens, portant sur une civière un homme qui était paralysé ; ils cherchaient à le faire entrer pour le placer devant Jésus.19 Mais, ne voyant pas comment faire à cause de la foule, ils montèrent sur le toit et, en écartant les tuiles, ils le firent descendre avec sa civière en plein milieu devant Jésus.20 Voyant leur foi, il dit : « Homme, tes péchés te sont pardonnés. »21 Les scribes et les pharisiens se mirent à raisonner : « Qui est-il celui-là ? Il dit des blasphèmes ! Qui donc peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul ? »22 Mais Jésus, saisissant leurs pensées, leur répondit : « Pourquoi ces pensées dans vos cœurs ?23 Qu’est-ce qui est le plus facile ? Dire : “Tes péchés te sont pardonnés”, ou dire : “Lève-toi et marche” ?24 Eh bien ! Afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a autorité sur la terre pour pardonner les péchés, – Jésus s’adressa à celui qui était paralysé – je te le dis, lève-toi, prends ta civière et retourne dans ta maison. »25 À l’instant même, celui-ci se releva devant eux, il prit ce qui lui servait de lit et s’en alla dans sa maison en rendant gloire à Dieu.26 Tous furent saisis de stupeur et ils rendaient gloire à Dieu. Remplis de crainte, ils disaient : « Nous avons vu des choses extraordinaires aujourd’hui ! »

                                                                           *

            « Nous avons vu des choses extraordinaires aujourd’hui ! » Jamais on n’avait vu et personne ne pouvait imaginer qu’un homme, un jour, pût prononcer une parole réservée à Dieu !

            La Parole de Jésus étant éternelle, Il la redit encore aujourd’hui pour tous ceux qui viennent Lui demander le pardon de leurs fautes. C’est pour Lui l’essentiel. En pardonnant les péchés de ce paralytique, Il le remet debout, non seulement spirituellement, mais à la fois symboliquement et réellement par la guérison physique. Libéré de ses péchés, l’homme retrouve aussi son état de grâce, sa marche dans la sainteté.

            On peut être surpris par la différence entre « ceux qui se mirent à raisonner » et ceux qui « furent saisis de stupeur et  rendent gloire à Dieu ». Ne rejoint-on pas ici le souhait exprimé par Jésus dans son discours sur l’accueil de sa Parole par les petits : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits ? » (Mt 11, 25) Il est vrai que Dieu seul peut remettre les péchés ; mais si les scribes et les pharisiens savaient reconnaître à ces mots que « Dieu a donné un tel pouvoir » (Mt 9, 8) à son Fils, ils admettraient peut-être qu’Il est là, parmi eux, accomplissant les œuvres du Père. Ils se perdent dans la fausse image qu’on se fait du Messie.

            Les petits, les âmes restées droites, dans cette circonstance, « rendent gloire à Dieu ». Peut-être sont-ils plus sensibles à la guérison physique du paralytique qu’à la « rémission des péchés » ! Mais ils perçoivent Dieu à l’œuvre en tout ce qu’Il fait, aussi bien la conversion qu’Il opère au cœur du paralytique que sa guérison physique. Ils font preuve de foi en acceptant que les chemins de Dieu ne soient pas les nôtres ; puisqu’Il a montré dans le passé sa bienveillance de multiples manières, pourquoi aujourd’hui encore n’emprunterait-Il pas des chemins déroutants ? En accueillant ses bienfaits, même surprenants, on reconnaît sa Grandeur et sa miséricorde.

            Les cœurs simples sont plus sages que les savants. C’est l’âme d’abord qui accueille Dieu, alors que l’esprit demande « des preuves ». Il dépend de chacun que l’âme convertisse l’esprit et par lui tout l’être.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.