Logo Paroisse Notre Dame de la Plaine - Luçon

Méditation du 10 février 2019
Bible meditations © viechretienne.fr

Méditation du 10 février 2019

(Luc 5, 1-11)

            Pierre fait un grand pas dans la foi ; il découvre la puissance et la sainteté de Jésus. Cette pêche miraculeuse le prépare à la mission que Jésus veut lui donner : désormais ce sont des hommes que tu prendras.

            A Pierre qui argue de sa compétence professionnelle, comme à chacun de nous qui trouvons si aisément des arguments rationnels et apparemment raisonnables, Jésus montre « comme en douceur » qu’Il a toujours raison, parce qu’il ne peut pas se tromper en ses desseins (pas plus que la Providence, comme l’évoque la liturgie, dans sa prière d’ouverture du 9° Dimanche du temps ordinaire). Et Jésus de faire passer Pierre d’un « métier » des hommes à un ouvrage où Il est, lui,  le Maître. La conclusion de l’Evangile de Marc 16, 20 : « Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient. » 

            Jésus dit à tous ses disciples aujourd’hui : « Avance au large, et jetez vos filets pour la pêche ! » Symboliquement, l’audace spirituelle témoigne de la foi et du zèle : n’aurions-nous pas peur qu’une parole de nous ne soit pas honorée par le Christ, si nous Lui demandions un « miracle » ? Pierre ne s’est arrêté au pouvoir « thaumaturgique » de Jésus, il a vu en Lui Celui qui allait l’entraîner dans une aventure spirituelle aux horizons vertigineux, et Pierre se laissera saisir, comme Jésus le lui annoncera après la résurrection : « Quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et c’est un autre qui te mettra ta ceinture, pour t’emmener là où tu ne voudrais pas aller. » (Jean 21, 18)

            Nous voyons Jésus, dans la barque, à quelques pas du rivage ; nous nous mêlons à la foule qui se presse sur le rivage. Jésus nous redit ce que Pierre a écouté de jour-là et a mis en pratique : « Avance au large…Tu seras pêcheur d’hommes »

            Saint Ambroise voit dans l’apostolat de Pierre non plus une œuvre de la raison mais une grâce de Dieu.

                « Pierre dit à Jésus: « Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre », parce que ce n'est point ici l'œuvre de l'éloquence humaine, mais un don de la vocation céleste. Aussi ceux dont les efforts avaient été jusque- là infructueux, prennent, sur la parole du Seigneur, une grande quantité de poissons. »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.