Logo Paroisse Notre Dame de la Plaine - Luçon

Méditation du 10 février 2018
Bible meditations © viechretienne.fr

Méditation du 10 février 2018

(Marc 8, 1-10)

            01 En ces jours-là, comme il y avait de nouveau une grande foule, et que les gens n’avaient rien à manger, Jésus appelle à lui ses disciples et leur dit : 02 « J’ai de la compassion pour cette foule, car depuis trois jours déjà ils restent auprès de moi, et n’ont rien à manger. 03 Si je les renvoie chez eux à jeun, ils vont défaillir en chemin, et certains d’entre eux sont venus de loin. » 04 Ses disciples lui répondirent : « Où donc pourra-t-on trouver du pain pour les rassasier ici, dans le désert ? » 05 Il leur demanda : « Combien de pains avez-vous ? » Ils lui dirent : « Sept. » 06 Alors il ordonna à la foule de s’asseoir par terre. Puis, prenant les sept pains et rendant grâce, il les rompit, et il les donnait à ses disciples pour que ceux-ci les distribuent ; et ils les distribuèrent à la foule. 07 Ils avaient aussi quelques petits poissons, que Jésus bénit et fit aussi distribuer. 08 Les gens mangèrent et furent rassasiés. On ramassa les morceaux qui restaient : cela faisait sept corbeilles. 09 Or, ils étaient environ quatre mille. Puis Jésus les renvoya.10 Aussitôt, montant dans la barque avec ses disciples, il alla dans la région de Dalmanoutha.

                                                                  *

            Saint Ambroise nous invite à tendre les mains, nous aussi, pour nous soutenir « en chemin » :

Le Seigneur, plein de bonté, demande le zèle, mais il donne la force nécessaire, il ne veut pas les renvoyer sans nourriture, de peur qu'ils ne succombent en chemin, c'est-à-dire, ou dans le cours de cette vie, ou avant d'arriver au terme de leur course, c'est-à-dire, au Père, et de comprendre que c'est du Père qu'est sorti le Christ, car il est à craindre qu'en croyant qu'il est né de la Vierge, ils ne reconnaissent en lui que la puissance de l'homme, et non la toute- puissance de Dieu. Notre-Seigneur Jésus-Christ partage donc la nourriture, il veut la distribuer à tous sans exception, il en est le dispensateur universel; mais lorsqu'il rompt les pains et les donne à ses disciples, si vous n'étendez pas les mains pour recevoir votre nourriture, les forces vous manqueront en chemin, et vous ne pourrez en accuser celui qui, dans un sentiment de compassion, vous avait préparé le pain qui devait vous soutenir.

                                                                 *

Pour Saint Bède le Vénérable, ce miracle montre d’abord que Jésus est à la fois Dieu et homme :

            « Le récit de ce miracle nous donne lieu de constater les opérations distinctes de la divinité et de l'humanité dans la seule et même personne de notre Rédempteur, (…). Qui ne voit en effet que le sentiment de pitié que Notre-Seigneur éprouve pour cette multitude, est un sentiment de compassion propre à la nature humaine? Mais qui ne voit en même temps que rassasier quatre mille hommes avec sept pains et quelques poissons, est une œuvre de la puissance divine ? »

                                                                  *

            Les différences dans les divers récits de multiplications des pains ont fait réfléchir les exégètes, et notamment le nombre de pains et de poissons. Une différence plus nette se remarque entre les récits de Marc et celui de Jean.

            Pour Jean, la multiplication des pains (Ch. 6) est « déjà » eucharistique (Pain de vie, Chair du Fils de l’Homme qui donne la Vie éternelle…). Le contexte n’est pas le même et la comparaison n’est pas valable.

            Ici, comme les autres Synoptiques, Marc s’attache à « l’événement » qui a frappé les consciences, ou du moins les mémoires. Marc insiste sur la fatigue des foules qui ont suivi Jésus, et Lui, pris de compassion, met en œuvre son pouvoir pour les nourrir. On peut voir le souci « pastoral » de nourrir aussi spirituellement la foule, car « l’homme ne vit pas seulement de pain… »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.